Table XVII°

Table XVII°

mardi 14 février 2012

La dorure au mercure - Fire gilding

Ou l'art de dorer le bronze.....

fire-gilding or the art of gilt bronze

Posts à paraître dans les jours qui viennent, réservés aux membres.

Part 1:
Il y avait dans Paris  au début du XIX° siècle plus de 1200 ateliers pratiquant la dorure au mercure.
Cette technique était  fort dangereuse en raison des produits utilisés.
Il se dégageait des ateliers des émanations d'acide carbonique, d'azote, de vapeurs nitreuse et de mercure vaporisé!!!
Les spécialistes de l'époque ont toujours cherché à améliorer les conditions de travail des artisans doreurs et des jeunes apprentis fort nombreux, afin de protéger leur santé, notamment en déterminant le tirage de la cheminée par un fourneau d'appel.

Pour obtenir la plus belle dorure, il était conseillé de n'utiliser que de l'or pur, la présence de cuivre et d'argent nuisant au résultat final.

Palmette en bronze doré



2 commentaires:

  1. Merci Laurent pour ce partage ! Dernièrement j'ai restauré un cadre en bois doré et j'ai eu la surprise de trouver des petites billes de mercure sous la couche de peinture du support ...

    RépondreSupprimer